05 mars 2018

Saint-Germain 2018 !

Située à quelques encablures du château d'Henri IV à Saint-Germain-en-Laye, il y a le Noct'en Bulle, une librairie qui a la particularité d'avoir été créée par deux édinautes de Sandawe, mon éditeur belge participatif, voulant aller un peu plus loin dans leur passion et leur engagement, Olivier et Lionel (Illithar), qui ont confié la direction au quotidien à Yoann, lequel tient son affaire de main de maitre... 

Le (jeune) gars est ce qu'on appelle un bon vivant et sait recevoir, autant les auteurs que ses clients, qui ont eu droit au Champagne pendant la signature...

Avant de signer, à noter qu'on a pris le temps de déjeuner ensemble, lui, moi et madame, dans un petit bistro qui ne paye pas de mine de l'extérieur... mais où on a très bien mangé...


D'entrée, il y a déjà 20 albums à faire, qui ont été mis de coté... Je m'y colle entre deux signatures pour des gens qui eux sont venus. C'est clair, je n'aime pas trop dessiner quand les lecteurs ne sont pas en face de moi, d'autant que c'est un cadeau, une fleur, un acte gratuit et qu'au moins les gens doivent venir en personne pour ça... mais là, même si ça me gonfle, c'est en bonne intelligence qu'il faut faire un compromis et jouer le jeu, pour le libraire qui lui doit gérer son relationnel clientèle.

... Et qui s'excuse de m'imposer ça, mais c'est pas grave, je m'y colle, car je comprends ses impératifs.

Outre Ilithar, (mais là, normal, c'est chez lui...) l'ami Bastien (Choak) est passé faire un coucou.

Mention à la charmante Géraldine qui vient acheter des BD pour elle et pas pour son homme. C'est rare.

Tout ça s'est passé en six heures non-stop de signatures (14h10 - 19h20), à raison de 7/8 dessins par heure en moyenne avec des coups d’accélérateur pour rattraper quand il y a plusieurs albums. Pas chômé et pas décollé du siège.

Côté titres, bien entendu on a tout axé sur les plus récents, à savoir l'Aviateur, 1 et 2 (le 3 en fin d'année, au passage) et bien entendu sur Sara Lone, que les gens prenaient par trois...

 Les ventes ont été excellentes, je ne signe pas toujours sur les 3 tomes, pour contenter tout le monde qui attend, même si j'essaye de faire au mieux en faisant un truc chiadé et des choses plus rapides sur les autres titres que me tendrait une même personne. J'ai du faire un peu plus de 60 dessins, au final... 

Donc et même si ça ne me rapporte pas un rond, une belle après-midi en terme de ventes d'albums.

1 commentaire:

  1. Top !
    C'est rare de te voir heureux après 60 dédicaces ! ;o)

    O.

    RépondreSupprimer